2
1
Page 3/5
4
5

Les principaux quartiers du village proprement dits s'appellent en francique traditionnel :

  • « S'Dahl - la vallée ou Hottviller -Bas»
  • « De Berg - la montagne ou Hottviller-Haut »
  • « De Eck - la partie en coin vers Schorbach »
  • « De Kruwl'Eck - ou coin boucle dirigé vers « la Scheberbach »

Les différents écarts de Hottviller sont : Le Kapellenhof ( année 1700), le Légeret (année 1750), la ferme des Tuileries ou « Ziegelhütte », La ferme du Nassenwald (vers 1804), la Neumuhle (vers 1700), le Welschof ( en 1804) et le Neunkircherhof ou « Heftel »...

Le « Bitcherbach » traverse la vallée ou Hottviller-Bas et va se jeter dans la Schwalbach. Ce ruisseau reçoit ses eaux de trois pittoresques vallons, pleins de beauté et de sérénité, « de Klink », « de Scheberbach » et « de Orkendell »

La route qui relie Hottviller - Bas à Hottviller-Haut date de 1936. Jusque là le chemin vicinal « de alte Berg », raide et cahotant, nécessitait des attelages de vaches jusqu'à 20 et même 22 bêtes, de front deux par deux, pour tirer vers le haut des charrettes de charbon par exemple. Mise en service en 1939, la conduite d'eau était si détériorée des suites de la guerre qu'il fallut entièrement la refaire après guerre.